PARCOURS EXPRESS

7769B8E1-B5FD-4289-83CA-D06B34DEB15C_1_201_a_edited_edited_edited_edited.png


 Elle se destine à la peinture mais sa passion pour la nuit et la musique (pop, électro, reggae) l'entraine vers la presse écrite puis vers la réalisation. Elle enchaine les documentaires principalement pour France 3 et Canal + sur des sujets aussi différents que le rap, Patrick Bruel, l'accordéon, les bisons, le Liban, le Pont du Gard, Knut Hansum, Kraftwerk ou Philippe Stark.

En 1996, elle publie son premier roman, Fils de femme, chez Rivages Noir et devient la première française éditée par la maison d’édition. En 2011, son roman, Tu l’aimais quand tu m’as fait, (Presse de la cité) est adapté par Jérôme Cornuau avec Aure Atika et Arié Elmaleh. Entre temps, elle s’est attaquée à l’écriture scénaristique (Arte, France Televisions, TF1) et en 2012, elle réalise un moyen métrage,  une comédie corse, Migraines. Prix du public, festival Nuits Meds. En 2017, elle publie Il était combien de fois ( Le Dilettante). Elle en écrit une libre adaptation pour le théâtre, De la fidélité du manchot empereur, lauréat CDN Orléans.

Côté peinture, elle continue à travailler pour elle sur des séries de palmiers ou d'animaux.  C'est en 2009 qu'elle a le déclic "vache" suite à un séjour en Inde. Elle y part pour suivre la militante Sampat Pal dans le cadre d'un roman young adult (Bye Bye Bollywwod, édition Syros ) et y découvre les vaches sacrées et surtout leur regard. Ce regard ne la quittera plus.


Depuis 2021, elle expose régulièrement et  s'amuse aussi avec les détournements concernant notamment le taureau si présent en Espagne (son second pays en terme d'origine et d'hébergement). Actuellement elle travaille sur le taureau Osborne, créant le concept de la toraca Osborne (mot valise formé de toro+vaca), histoire de rappeler aux taureaux que maintenant le pouvoir se partage à temps égal avec les vaches.